mercredi 6 octobre 2010

Scrapentrevue avec Morgane Weiss

English version follows

Morgane, peux-tu nous dire quelques mots sur toi ?
Les premiers mots qui me sont venus sont « rêveuse, scrappeuse et passionnée ». Mais je vais tâcher d'être un peu plus précise. Je suis Morgane dans la vraie vie, CatAngel dans le monde scrap. J'habite en Seine et Marne, j'ai 16 ans et je fais du scrap depuis 3 ans.

Tu as commencé à scrapper à un très jeune âge. Ou et comment as-tu appris à faire du scrap?
La première fois que j'ai fait du scrap a été chez moi, un jour en avril 2007. J'ai scrappé seule, je n'ai pas suivi de guide ou de pas à pas. J'ai pris ma colle, mes ciseaux, quelques papiers et je me suis lancée en Freestyle! J'avais l'impression d'en avoir toujours fait. J'ai adoré me sentir libre comme ça.

Et tout s'en est suivi, j'ai continué à mettre en page mes pensées sans jamais me mettre de limites, sans jamais personne pour me dire de mettre cet embellissement à tel endroit et ce papier à tels centimètres du bord.


Voir article: Petit papillon

Est-ce que tu scrappes avec des amies ou la plupart du temps seule?
La plupart du temps je scrappe seule. C'est un rapport avec la création beaucoup plus intime. Mais je me rends souvent à une association de scrap à Fresnes. J'ai aussi rencontré des scrappeuses grâce au scrap, virtuelles ou non. Dans les deux cas, c'est toujours génial de se retrouver entre passionnées!


Voir article: Horloge scrappée

Quelles sont tes influences et tes inspirations?
L'inspiration me vient d'absolument de partout : une musique, une image, un sentiment, tout! Je vois la vie comme une poésie et le scrap est un moyen de faire apparaître mes idées au grand jour. Je crois que je n'ai pas complètement grandi. Un rien peut me faire imaginer toute une histoire.

J'ai envie de retranscrire le regard d'un enfant face au monde, de retranscrire un peu de magie, car eux la détiennent plus que personne. Mettez un pissenlit sous les yeux d'un enfant, celui-ci vous dira que chaque graine est une fée et il s'empressera de souffler dedans pour que toutes ces fées s'envolent. Mettez le même pissenlit sous les yeux d'un adulte, il vous demandera quel est l'intérêt que vous lui mettiez cette plante sous le nez.

L'enfance m'inspire, m'intrigue, me fait rêver, me questionner. Et, c'est cette vision du monde, cette poésie, cet art, que je tente de garder en moi et d'immortaliser dans mes réalisations.




Voir article: Precious Moments

Quel est ton approche lorsque tu créés un projet, ton processus créatif?
Lorsque je commence un projet, il faut déjà que je sache les raisons pour lesquelles je le fais. J'essaie de faire une création dont l'intérêt puisse s'étendre au-delà de l'esthétisme. Tout le thème de ma réalisation, son sens et son histoire sont donc déjà dans ma tête.

Contrairement à la plupart des scrappeuses, la photo n'est pas toujours mon point de départ. C'est généralement le thème qui me fait commencer. Les photos, papiers et embellissements s'y adaptent par la suite. Cependant, il m'arrive qu'une photo me fasse imaginer toute une mise en scène autour de celle-ci. J'adore donner une interprétation qui dépasse le cadre de la photo.

Quand la mise en page me vient, je la griffonne sur le premier papier que je trouve (Oups mon contrôle de maths... ^^). C'est le fil conducteur que je garde toujours avec moi pour le temps de ce projet. Puis la réalisation en elle-même, il n'y a pas grand-chose à dire. Je rajoute et retravaille jusqu'à ce que le projet me paraisse fini. Je suis exigeante à la perle de pluie près!




Voir article: Le temps des cerises

En moyenne, combien de temps prends-tu pour réaliser un projet?
Assez longtemps... Un projet me prend généralement un mois. En fait, tout dépend de la motivation et des circonstances. Un projet m'a déjà pris 4 mois, un autre 3 jours... Mais ce qui est certain, c'est que je prends tout le temps nécessaire pour terminer mes projets. Hors de question de laisser quelque chose de bâclé et de non abouti!




Voir article: Midnight Secret

Il y a une réalisation dont tu es particulièrement fière?
Alors, ça je ne saurais pas dire... Je ne suis pas fière d'un projet en lui-même, mais ce qu'il peut apporter à ceux qui le regardent et à ceux à qui je l'offre (car j'offre tous mes projets). Voir une personne recevoir une réalisation avec les larmes aux yeux est sûrement la plus grande fierté.

As-tu des outils, matières ou embellissements de prédilection?
Aucun! Tout est bon à prendre, du moment qu'il correspond au thème! Toutes les matières existantes sont mes matières de prédilection. J'aime la variété, changer d'univers à chaque réalisation. Je suis curieuse et je veux tout essayer!




Voir article: La liberté prend son envol

As-tu des projets d’avenir dont tu aimerais nous parler?
J'ai un crop en vue pour le mois d'avril 2011, en Moselle. Après, je n'ai rien d'autre de prévu pour le moment en ce qui concerne des ateliers. Je prendrai les occasions qui se présenteront! Puis niveau scrap, j'en ai pleins... Mais je les garde secrets pour le moment!

Pour finir, Morgane voudrait faire passer un petit message...
Le scrapbooking n'est pas un loisir créatif ou un passe-temps : c'est un art à part entière. Considérons le comme tel, donnons le meilleur de nous-mêmes. Et tous ensembles, toutes les scrappeuses et scrappeurs réunis, nous pourrons prouver la véritable valeur de notre passion!

Merci beaucoup Morgane!

Pour en connaître un peu plus sur Morgane, rendez-vous sur son blog à scrapfolies.over-blog.com.

*****

Morgane, can you tell us something about yourself?
The first words that came to me were “dreamer, scrapbooker and passionate”. But I’ll try to be a little more precise. I am Morgane in real life, CatAngel in the scrap world. I live in Seine and Marne. I am 16 years old and I’ve been scrapbooking for 3 years.

You began to scrap at a very young age. Where and how did you learn scrapbooking?
I scrapped for the first time at home, one day in April 2007. I was alone and did not follow a guide or step by step. I took my glue, my scissors, some papers and I went in Freestyle! I felt like I’ve always done it. I loved feeling free like that.

And everything followed; I continued to lay down my thoughts without ever setting limits, without anybody telling me to put this embellishment at this spot and this paper at this many centimetres from the edge.


Read article: Petit papillon

Do you scrap with friends or mostly alone?
I scrap alone most of the time. It is an intimate relationship with the creation, but I often go to a scrap association in Fresnes. I’ve also met other scrappers, virtual or not. In both cases, it is always great to get together between passionate persons!


Read article: Horloge scrappée

What are your influences and your inspirations?
The inspiration comes from absolutely everywhere: music, image, feeling, everything! I see life as a poem and scrapbooking is a way to show my ideas openly. I think I’ve not completely grown up. A mere nothing can make me imagine a whole story.

I want to recreate the look of a child facing the world, to capture a bit of their magic, because they own it more than anyone. Put a dandelion under the eyes of a child and he will tell you that every seed is a fairy and he will hurry to blow into it so they all fly away. Put the same dandelion under the eyes of an adult, he will ask you why you’re putting this plant under his nose.

Childhood inspires me, intrigues me, makes me dream and question myself. It is this world view, this poetry, this art, that I try to keep in me and capture in my work.





Read article: Precious Moments

What’s your approach when you create a project, your creative process?
When I start a project, I already have to know the reason why I do it. I try to make a creation which could extend beyond the aesthetic. The whole theme of my realization, its meaning and history are already in my head.

Unlike most scrappers, the picture is not always my starting point. The theme generally is. Photos, papers and embellishments are adapted afterward. However, the picture sometimes makes me imagine a whole new staging. I love to interpret beyond the picture.

When the layout comes to me, I scribbled on the first paper that I found (Oops, my math test! ^^). It’s the thread I keep with me for the time of the project. As for the realization in itself, there is not much to say. I add and rework until the project feels done. I am a perfectionist, to the pearl details!





Read article: Le temps des cerises

In average, how long do you take to complete a project?
Long enough! A project usually takes me a month. In fact, everything depends on the motivation and circumstances. A project once took me 4 months to complete, another took 3 days... But what is certain, I take all the necessary time to finish my projects. Leaving something unfinished and sloppy is out of the question!




Read article: Midnight Secret

There is a realization which you are particularly proud?
So, this I can’t say... I am not proud of a project in itself, but of what it can bring to those who look at it and to those to whom I offer it (because I offer all my projects). Seeing a person receive one of my creations with tears in his eyes is probably the greatest reward.

Do you have any favourite tools, materials or embellishments?
No! Everything is good to use, as long as it matches the theme! All existing materials are my favourite materials. I like variety, changing universes for each project. I am curious and I want to try everything!




Read article: La liberté prend son envol

Do you have plans for the future that you would like to share with us?
I have a crop in April 2011, in Moselle. After, I have nothing else planned at this time regarding workshops. I shall take the opportunities as they present themselves! As for scrapping project, I have a ton... But I keep them secret for the moment!

Finally, Morgane would like to share a message…
Scrapbooking is not a creative leisure or a hobby: it’s an art in itself. Consider it as such; let’s give the best of ourselves. And all together, all scrappers, we can prove the real value of our passions!

Thanks Morgane!

To learn more about Morgane, visit her blog at scrapfolies.over-blog.com.

4 commentaires:

lamanuelle a dit…

Quel talent! j'ai 57ans et je suis encore incapable de faire une page! J'ai commencé le scrap en début d'année! Des idées j'en ai mais difficile de se créer un monde en page!! Chapeau bas à Morgane

Mapie a dit…

C'est vrai qu'elle a énormément de talent. J'étais déjà impressionné quand j'ai fait sa découverte il y a 2 ans environ. Imaginer aujourd'hui!

Merci beaucoup d'avoir accepté de faire cette entrevue!

Papillon Bleu a dit…

Wow! Tu as un talent exceptionnel Morgane! Merci pour l'entrevue Rachel!

Zamaline a dit…

Moi aussi ça fais des années que je connaissait sont blog c'est tellement magnifique ce qu'elle fais, un grand talent!!! Superbe entrevue Rachel!!!